Dispositifs d'accompagnement

Le PACEA (Parcours d'Accompagnement Contractualisé vers l'Emploi et l'Autonomie)

 

Le PACEA constitue le nouveau cadre contractuel unique de l'accompagnement des jeunes, à ajuster et graduer en fonction de la situation et des besoins de chaque jeune. Il pourra mobiliser, avec une plus ou moins grande intensité, différentes modalités d'accompagnement (collectif, individuel, mise en situation professionnelle, ...), les outils de la politique de l'emploi et de la formation, ainsi que toute action de nature à lever les freins périphériques à l'emploi. La Garantie Jeunes, droit ouvert pour tous les jeunes NEET en situation de précarité qui respectent les engagements formalisés dans leur parcours contractualisé, est une modalité spécifique, la plus intensive du PACEA.

 

Le PACEA a démarré en 2017

 

L'accompagnement consiste donc à organiser les actions nécessaires à la réalisation du projet. Il vise à lever les obstacles à l'embauche et à développer ou restaurer l'autonomie des jeunes.

 

Le PACEA est un parcours conclu avec l'État, élaboré avec le jeune et adapté à ses besoins identifiés lors d'un diagnostic approfondi. Les freins révélés par le diagnostic approfondi pourront être traités pendant le PACEA, qui est un accompagnement renforcé.

 

Le contrat d'engagements du PACEA est conclu pour une durée déterminée et peut être renouvelé dans la limite de 24 mois consécutifs. Toutefois, lorsque le bénéficiaire intègre en cours de parcours la Garantie Jeunes, le contrat d'engagements peut être prolongé jusqu'à la fin de celle-ci.

 

 

LES PHASES D'ACCOMPAGNEMENT :

 

Le PACEA est constitué de phases d'accompagnement successives qui peuvent s'enchaîner pour une durée maximale de 24 mois consécutifs. Elles sont au nombre de 4 :

 

 

Ces phases peuvent varier dans leur durée et leur intensité. Chaque phase fait l'objet d'objectifs définis avec le jeune et d'une évaluation à son terme, en vue de mesurer la progression du jeune vers l'accès à l'emploi et l'autonomie. Chaque phase d'accompagnement peut comporter :

 

 

 

Le Parrainage

 

C'est un dispositif d'accompagnement par des parrains et marraines visant des jeunes rencontrant des difficultés d'insertion professionnelle. Personnes bénévoles, actives ou retraitées, les parrains et marraines ont une bonne connaissance de l'entreprise ainsi que des qualités reconnues d'écoute et de dialogue.

 

Une conseillère de la Mission Locale est chargée d'animer ce réseau et de mettre en relation les jeunes et les parrains/marraines, orientés par l'équipe des conseillers.

 

Les contrats de parrainage sont de 6 mois et renouvelables.

 

En 2016, 35 jeunes ont bénéficié de ce dispositif. Le réseau compte actuellement 19 bénévoles.

 

 

 

Le CARAP (Contrat d'Accompagnement Renforcé et d'Accueil de Proximité)

 

C'est un contrat d'une durée de 6 mois renouvelables, signé entre le jeune et le conseiller, dont l'objectif est l'insertion professionnelle

 

C'est un suivi personnalisé et individuel, qui comprend également des actions collectives de préparation à l'emploi.

 

Ce dispositif s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans qui résident dans les 3 quartiers prioritaires d'Agen : Le Pin, Montanou et Barleté/Rodrigues/Paganel. Des permanences ont lieu dans chacun de ces 3 quartiers.

 

En 2016, 95 jeunes ont intégré ce dispositif.

 

 

 

Le PRF (Programme Régional de Formation)

 

C'est un dispositif de formation piloté et financé par le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine.

 

Les formations sont gratuites et les jeunes peuvent également être indemnisés en fonction de leur situation personnelle. Les jeunes peuvent présenter leurs candidatures sur ces formations par le biais de la Mission Locale.

 

En 2016, 239 jeunes ont accédé à une formation du PRF.

 

 

 

Le service Médiation Logement

 

Créé au sein de la Mission Locale en mars 2008, le service Médiation Logement a pour objectif de promouvoir l'insertion des jeunes par le logement. Il est spécialisé pour les jeunes qui souhaitent accéder à un logement autonome ou s’y maintenir

 

La conseillère logement accompagne les jeunes dans leur parcours résidentiel, en les accompagnant dans la recherche et la visite de logements, et en les mettant en relation avec des bailleurs. Dans un premier temps, des informations générales sont données, puis une étude de faisabilité du projet est réalisée.

 

Le service vise également à accompagner les jeunes dans l'ensemble de leurs démarches :

 

En 2016, 271 jeunes ont été reçus au sein du service.

 

 

 

Le Point Relais Santé

 

Créé en 2010, le Point Relais Santé consiste en l'accompagnement des jeunes à la santé : ouverture des droits, accompagnement dans les soins, prévention, écoute, ... Il concerne les jeunes dont l'état de santé ou l'accès aux soins est un frein dans leur insertion professionnelle.

 

L'ouverture des droits à une couverture sociale est vérifiée par le conseiller. En cas de doute, la référente santé prend des informations auprès de la CPAM et procède à la régularisation de la situation : CMU, affiliation, secours exceptionnel et aide à la mutualisation, accès au médecin référent.

 

L'accompagnement aux soins se fait, dans un premier temps, avec le centre de bilan de santé qui permet l'orientation auprès des différentes disciplines médicales concernées. Selon la demande du jeune, les rendez-vous peuvent être pris depuis le Point Relais Santé, qui en fait le suivi si nécessaire. Sinon, tout jeune peut faire une demande d'accompagnement dans les soins selon son degré d'autonomie.

 

La prévention consiste à :

 

 

Le Point Relais Santé exerce une fonction d'écoute auprès des jeunes qui manifestent le besoin de parler avec, si nécessaire et voulu, une orientation vers une prise en charge thérapeutique.

 

Les actions de santé du Point Relais Santé sont prises en charge dans le cadre d'appels à projets (ARS, MILDECA, Fondation de France) et se déclinent dans la logique de ces projets. Actuellement, une partie importante de ces actions s'effectue au bénéfice des jeunes de la Garantie Jeunes sous forme d'ateliers santé, d'ateliers de prévention de la toxicomanie, de travaux sur un projet, de sorties sportives et d'ateliers cinéma.