Médiateurs du numérique, pour vous servir !

Passez la porte de l'Espace Emploi de la Mission Locale de l'Agenais, de l'Albret et du Confluent et vous en trouverez au moins un, fidèle au poste. Depuis le mois d'avril 2019, Axel et Waesley font la paire avec Nora, notre animatrice de l'Espace Emploi. Ici, les jeunes ne jurent que par eux : "Waesley, tu peux m'aider pour remplir le formulaire d'aide au permis ?", "Axel, on fait comment pour créer un nouvel intitulé sur CVDesignR ?", ... Être médiateur du numérique, c'est avant tout aimer être au contact avec les autres. "Ce poste est idéal pour améliorer ma communication et ma capacité à transmettre rapidement des informations à mes interlocuteurs", affirme Waesley, 20 ans, diplômé en installation/dépannage en informatique. "Cela permet de développer mes compétences sociales. Et à vitesse grand V !", renchérit Axel, 25 ans, BTS informatique en poche.

 

Créé à l'hiver 2016 en contrat Service Civique, le poste de médiateur du numérique consiste à accompagner les jeunes dans leurs démarches en accès-libre sur le Web et les sensibiliser à l'utilisation des outils numériques. Mais aussi à co-animer les informations collectives de "Premier Accueil", aider à la conception de CV et de lettres de motivation, ainsi qu'à établir un diagnostic sur les besoins en outils numériques (valider une adresse mail, procéder à l'inscription Pôle Emploi, ouvrir un compte Ameli, ...) pour les jeunes en "Premier Accueil". "Ainsi, on peut mettre à profit nos compétences en informatique", répondent-ils en coeur. "Avec le numérique et ses évolutions perpétuelles, c'est parfois difficile de se repérer, même pour les plus jeunes. Notre expérience permet aux jeunes de comprendre et d'avancer plus vite", étaye Axel.

 

Tous deux inscrits à la Mission Locale, Axel et Waesley se sont créés une bonne dynamique d'équipe, en se répartissant efficacement les tâches et en amenant leurs lots d'améliorations. Ainsi, ils apportent un plus indéniable en matière de communication visuelle. "On a réalisé un bon nombre d'affiches pour annoncer des ateliers ou des infos collectives de recrutement. On a aussi revu l'affichage numérique au sein de l'Espace Emploi et redisposé notre environnement de travail", explique Waesley. Altruistes, ils ont également exploité leurs connaissances en informatique pour venir en aide aux collègues. "Quand il y a un bug informatique au rez-de-chaussée, il n'est pas rare qu'on vienne taper à notre porte", s'amuse Axel. 

 

Leurs missions en Service Civique s'achèvent bientôt. Fin septembre pour Waesley, mi-novembre pour Axel. Mais avec eux, pas de malice, on joue le jeu jusqu'au bout. "J'ai encore plein d'idées pour améliorer notre communication visuelle. Aussi, j'ai ciblé de nouveaux objets pour parfaire la vie quotidienne des collègues de travail", avance Waesley. "Moi, je pense qu'il faut faire quelque chose pour personnaliser les "Premier Accueil" : pointer les besoins des jeunes, chercher de nouveaux outils susceptibles de capter d'entrée leur attention", indique Axel. Une chose est sûre, l'expérience a donné un coup de fouet à leur insertion professionnelle. "Et sociale. Depuis le début de la mission, j'ai acheté ma première voiture !", conclut fièrement Waesley.

 

  

galerie photo