Coup de cœur Jeune : Calypso

Rédaction : Bonjour Calypso

Calypso : Bonjour !

 

R : Pour débuter, peux-tu te présenter ?

C : Je m’appelle Calypso, j’ai 24 ans et j’habite en centre-ville d’Agen. J’ai arrêté l’école en seconde, je ne m’y sentais pas à l’aise. J’ai bien essayé de reprendre mes études via le CNED, mais ça n’a pas fonctionné. Durant plusieurs années, j’ai consacré une bonne partie de mon temps à m’occuper d’un proche, malade. J’ai aussi beaucoup peint durant cette période, certaines de mes œuvres ont été visibles dans plusieurs expositions.

 

R : Quand as-tu poussé les portes de la Mission Locale pour la première fois ? 

C : Sitôt mes études stoppées, mes proches m’ont vite parlé de la Mission Locale. Mais je ne me sentais pas encore prête, j’avais plusieurs soucis à régler, de santé notamment. Mon moral s’est amélioré alors, au début de l’été 2020, j’ai décidé de tenter l’expérience Mission Locale. Je n’ai pas été déçue ! J’avais entendu parler de la Garantie Jeunes, j’ai donc abordé le sujet avec mon conseiller dès mon rendez-vous d’inscription. Posément, il m’a indiqué qu’entrer en Garantie jeunes était possible mais qu’il fallait que je passe une ou deux étapes auparavant. Ainsi, j’ai participé à l’action « Une semaine pour me booster ! » qui m’a grandement remobilisé et m’a permis de faire le point sur mon orientation, mes convictions. Puis j’ai intégré la Garantie Jeunes, fin août.

 

R : Que retiens-tu de ton expérience Garantie Jeunes ?

C : Que du positif ! Déjà, en entrant en Garantie Jeunes, j’avais un gros travail sur moi-même à effectuer. Les conseillers m’ont grandement aidé pour réaliser cette démarche. Puis, ils m’ont fourni de nombreux conseils pour affiner mes recherches d’emploi, faire un beau CV … En gros, j’ai appris beaucoup de choses. Aussi, malgré mes problèmes d’angoisse, je me suis sentie aussitôt à l’aise, entourée par tout le monde : groupe comme conseillers. Cela m’a poussé à réaliser des choses qui me semblaient impossible, comme passer mon code. Que j’ai obtenu dès la première fois !

 

R : Et concernant ta quête d’emploi ? 

C : En fait, en concertation avec ma conseillère Garantie Jeunes, on s’est plutôt tourné vers le volet social. J’avais plein de démarches administratives à entreprendre pour régler mes problèmes de santé. C’est la priorité, le reste suivra après. J’ai donc fait une demande d’allocation MDPH, qui est en cours de finalisation. Puis, j’ai décidé de m’inscrire à une formation à distance pour devenir développeur Web. Elle débute en octobre. Et, bien sûr, je continue de peindre.

 

R : Tu as des projets pour le futur ?

C : Cette future formation à distance va bien occuper mon temps ces prochains mois ! J’ai aussi pour projet de passer mon permis de conduire. Je pense que c’est bien de le faire pendant mon accompagnement à la Mission Locale.

 

R : Pour conclure, quelques mots sur la Mission Locale ?

C : En venant à la Mission Locale, on croise plein de personnes, de parcours différents. On se sent toujours bien accueilli, sans jugement et, mine de rien, ça fait du bien ! Ici, on m’a toujours aidé à trouver une solution, je me suis toujours sentie entourée et ça me pousse à m’accomplir. Grâce aux différents interlocuteurs qui ont pris le temps d’échanger avec moi, j’ai pris conscience que j’étais capable de réaliser de belles choses.

 

R : Et bien, Calypso, nous te remercions d'avoir répondu à nos questions. À bientôt !

C : Ce fut un plaisir. À bientôt !

 

 

galerie photo